Archive | avril 2020

Focus sur les jardins Mandala

Le mot « mandala » nous vient du sanskrit (langue indienne ancestrale) et signifie « cercle », « unité »Le cercle étant un modèle naturel courant (forme de nombreuses fleurs, fruits, baies, graines, mais aussi du soleil, de la lune…), c’est tout naturellement qu’il a trouvé une place de choix en tant que forme intéressante dans les jardins en permaculture.  jardin mandala

Aujourd’hui, ce que l’on appelle un jardin mandala est donc, par extension, un jardin de forme ronde, mais qui peut être très divers au niveau de ses composantes.

Quand on projette de faire un jardin mandala en permaculture, avant de se mettre en action, il est important de le voir comme un élément de design à part entière, d’en étudier les besoins et les produits pour pouvoir ensuite le mettre en relation avec les autres éléments de son projet afin que ses besoins soient remplis au maximum par les autres éléments environnants (besoin en eau, en mulch, en compost…) et qu’à l’inverse, ses produits profitent à d’autres éléments (par exemple production mellifère pour des ruches proches…). Cette réflexion de design aura un impact énorme sur le fonctionnement quotidien de votre jardin mandala, sur l’impact qu’il aura dans votre environnement et aussi sur l’énergie qu’il vous demandera pour l’entretien, les plantations, les récoltes…bref sur sa réussite globale.

Jardin mandala 1

Nos amis de Solenvie sont en pleine création d’un exemple de jardin potager mandala, que nous irons visiter dès que possible.

C’est Pâques…

A tous les visiteurs du site, et malgré les circonstances de confinement, nous vous souhaitons de belles fêtes de Pâques, grâce à une météo exceptionnelle. Pour ceux qui ont la chance d’avoir un jardin, petit ou grand, une cour, un balcon, profitez bien de la lumière, du soleil et de la douceur des températures

pâques

Les jardiniers confits…

…font des expériences botaniques:

greffe tomategreffe tomates

Greffe d’un pied de tomate variété Beefsteak sur porte-greffe Grundforce. Greffage avec la technique du cure-dent. On insère le greffon dans la tige du porte greffe qu’on a pris soin de creuser avec un cure-dent en bois. Pour maintenir le greffon, un simple morceau de plastique souple (type protège cahier) et agrafé suffit! La cloche de protection (un bidon de 5 litres) permet de maintenir une humidité correcte durant quelques jours. Arroser généreusement!

 

comitedesfetesbarro |
Cairntrieves Groupe Local |
Amap Aubenas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SPA de Savoie
| Le pari de Lacan
| Harmfulliberty